Tambours et trompettes pour l’arrivée du Coriolis II à Comodoro Rivadavia

Arrivee
Arrivée du Coriolis ll à Comodoro Rivadavia en Argentine.

L’arrivée du Coriolis II à Comodoro Rivadavia n’est pas passée inaperçue. Plusieurs dignitaires dont le gouverneur de la province du Chubut, Martin Buzzi et l’Ambassadrice du Canada en Argentine, Gywnet Kutz, sont venus accueillir le navire à Comodoro Rivadavia pour la première étape de son expédition scientifique. Deux vedettes de la préfecture nationale et un hélicoptère ont accompagné le Coriolis II jusqu’à son accostage. Une meute de journalistes était présente pour documenter l’événement. Les discours des dignitaires ont bien souligné l’importance de cette mission scientifique tant pour l’Argentine que pour le Canada. En effet, l’Argentine lance un important programme de recherche concernant la « Pampa Azul » ou « Prairie bleue » et la mission PROMESse à bord du Coriolis II en est à sa première activité. Les différents paliers de gouvernement veulent investir en science de la mer pour bien comprendre et exploiter de façon durable leurs ressources. C’est une fierté que l’Université du Québec à Rimouski et son Institut des sciences de la mer y soient, non seulement intimement associés, mais assument également le « leadership » conjoint de la mission PROMESse. C’est entre autres, par des actions comme celle-là, que l’UQAR a su se démarquer en recherche au Canada.

Question
Période de questions pour les médias à bord du Coriolis II

Pour moi, mon aventure sur le Coriolis II se termine ici à Comodoro Rivadavia, je reste sur le quai pour regarder le Coriolis II s’éloigner vers une autre aventure océanographique.

Bon vent Coriolis II et son équipe.

Serge Demers sur le quai de Comodoro Rivadavia.