Accueil

campagne publicitaire

Le projet PROMESse, pour le développement durable des ressources naturelles

Programme multidisciplinaire de recherche en océanographie pour l’étude de l’écosystème de la géologie marine du Golfe San Jorge et de la côte de la province de Chubut (Patagonie argentine)

Figure_01
Faune présente dans le parc marin situé au nord du Golfe San Jorge. Falabella, V., Campagna, C., y Croxall, J. (Eds). 2009. Atlas del Mar Patagónico. Especies y Espacios. Buenos Aires, Wildlife Conservation Society y BirdLife International. http://www.atlas-marpatagonico.org

Le Golfe San Jorge (GSJ) est un milieu marin ouvert à l’océan Atlantique, situé en région patagonique argentine. Il abrite un écosystème complexe qui fournit divers services de haute qualité pour l’économie régionale et nationale. Parmi ces services les plus importants, notons l’exploitation des ressources non renouvelables (projection de l’industrie des hydrocarbures extracôtiers) et renouvelables (pêche et culture de diverses espèces d’intérêt commercial), ainsi que le tourisme et la présence de zones protégées pour la conservation de la biodiversité. 

Située sur le littoral du Golfe San Jorge, la ville de Comodoro Rivadavia, capitale de la province de Chubut, représente le plus important conglomérat humain de la région (350 000 habitants), en particulier en raison du type de développement économique depuis son origine, lequel est basé sur l’extraction de pétrole liquide sur le territoire.

Figure_02

figure_03
Schéma montrant la circulation océanique dans le plateau continental et au large du talus. Distribution de la Chlorophylle-a, un indicateur de l’abondance (biomasse) des microalgues planctoniques. Falabella, V., Campagna, C., y Croxall, J. (Eds). 2009. Atlas del Mar Patagónico. Especies y Espacios. Buenos Aires, Wildlife Conservation Society y BirdLife International. http://www.atlas-marpatagonico.org

Le plateau continental argentin est une région possédant une circulation océanique complexe. Cette dynamique se trouve étroitement reliée avec un système de courants froide au  sud (courant des Malouines) et chaude au nord (courant du Brésil) au large de ce plateau. Ces processus favorisent la formation des grands accumulations de phytoplancton (floraisons) tout au large du talus, avec une biomasse entre les plus grandes de la planète. 

Cette énorme biomasse de phytoplancton soutien une vaste diversité biologique observée, ainsi qu’une pêcherie de grand intérêt économique dans la région.

Le développement économique basé sur l’extraction de pétrole liquide a entraîné une intensification marquée du trafic maritime dans le Golfe San Jorge, en augmentant les risques des déversements d’hydrocarbures comme celui qui a lieu en 2007 en proximité de la ville de Comodoro Rivadavia. L’exploration marine qui a présentement cours, a alerté la population et les autorités sur les risques potentiels de l’activité pétrolière sur l’écosystème marin du Golfe San Jorge et, par conséquent, sur les ressources biologiques qui font partie de cet environnement. Cet écosystème est très sensible aux impacts humains et une connaissance approfondie est nécessaire pour une exploitation durable des ressources naturelles.

figure_041
Image satellitaire montrant la lumière provenant de la flotte qui exploite le calamar dans la zone du talus continental argentin. Falabella, V., Campagna, C., y Croxall, J. (Eds). 2009. Atlas del Mar Patagónico. Especies y Espacios. Buenos Aires, Wildlife Conservation Society y BirdLife International. http://www.atlas-marpatagonico.org

Le Golfe San Jorge est un milieu où peu d’études ont été réalisées sur la circulation océanique, sur la topographie des fonds marins, sur la structure et sur la fonction de son écosystème. Ces éléments sont indispensables pour la modélisation et la prévision des effets potentiels des déversements d’hydrocarbures et des changements climatiques.

Ce type de recherche est donc nécessaire, compte tenu de la forte tendance actuelle vers l’expansion des activités d’exploration visant l’exploitation des hydrocarbures extracôtiers, ainsi que les interactions de ce type d’activité avec les processus du changement climatique. Les résultats de ces études permettront l’élaboration de modèles pour l’évaluation de la situation actuelle et de prévoir les réponses de l’écosystème ainsi que ses services face aux impacts d’origine humaine.

Figure_051

 Logo